.

.

.

.

vendredi 28 août 2015

Le MacVal

Hors Paris

C'est sous une grisaille bien en harmonie avec l'environnement que nous découvrons au centre d'un rond-point cette oeuvre de Jean Dubuffet intitulée "Chaufferie avec cheminée" ( je vous jure que je n'invente rien ).
Je déteste McDo, allais-je aimer MacVal ?


A ma grande honte, j'avoue avoir failli attacher mon fougueux destrier à cet abribus-feu rouge-station de taxi-horloge-parcomètre, mais j'ai réalisé à temps qu'il s'agissait d'une oeuvre d'art...


Face à cette riante architecture de galerie commerciale, j'ai cherché l'entrée du musée... Entrant dans la gare pour demander mon chemin, je me suis retrouvé sans le faire exprès dans le musée !
J'étais ce jour-la l'unique visiteur.


De vastes espaces présentent la future ligne de métro du grand Paris


... tout plein de petites maquettes blanches...


... Mes arrières petits enfants verront peut-être l'achèvement de ce projet non encore financé.


Adjacente à cet espace, une exposition intitulée "Chercher le garçon" annonce ; le paradigme masculin y sera mis en question dans toute sa plasticité... Moi qui croyais que c'était un hommage à Taxi girl !


Déambulons !



C'est de l'art ou de l'humour, ça ?


Alors là, moi je vois de la pâte à modeler et un débouche-wc...


Ça c'est une oeuvre amusante, proche du figuratif, évoquant l'éternel féminin, déstabilisant les paradigmes, et toussa et toussa !


Excusez-moi, la photo précédente n'était pas une oeuvre d'art mais les jambes de la gardienne qui se cachait pour téléphoner. Suis-je bête !
Bon, maintenant du sérieux :
Ceci n'est pas un séchoir à spaghettis ; c'est une oeuvre à base de fils de nylon de Jesus Rafael Soto intitulée "Pénétrable jaune"... Un rapport avec "Chercher le garçon" ? 


Savez-vous ce qu'est "une oeuvre immersive" ?
Et bien c'est une pièce noire où la même image est projetée sur trois murs et vous vous mettez au milieu... Je ne résiste pas au plaisir de vous montrer en surimpression un extrait de la présentation de l'oeuvre... Je n'ai compris ni l'oeuvre ni l'explication... Suis-je normal, docteur ?


Dernier espace à visiter, cette installation intitulée "espace en cours d'installation" et qui représente, je vous le donne en mille, un espace en cours d'installation ! 


Un sourire avant de partir : Regardez ces figurines de bande dessinée géantes dans le jardin. Si vous êtes patient, vous les verrez fumer une cigarette !


Vous l'avez compris, je ne suis en aucun cas spécialiste d'art moderne. Autant j'apprécie des peintres ou des sculpteurs contemporains, autant je suis hermétique à ces "installations" qui, sous couvert de créativité, exposent tout et n'importe quoi. 
Mais vous avez le droit d'avoir un avis différent !

D'autres informations sur le site du musée : Clic !

Musée d'art contemporain du Val de Marne, place de la Libération, Vitry-sur-Seine (Val de Marne).

6 commentaires:

marc a dit…

Heureusement le jardin est jolie avec sa petite grotte et de mémoire il y avait un resto assez sympa basé sur "l'art culinaire" ...mais il a peut être fermé faute de clients.

Tilia a dit…

Pour moi, tout ce que vous présentez là se résume en 3 lettres : FGI.
(rien à voir avec le Forum sur la Gouvernance de l'Internet)

Tout ce que je viens de voir dans votre article, c'est du Foutage de Gueule Intégral.
Heureusement que votre sens critique sauve les apparences ;-)
Mais j'ai bien peur que ce Non-Art contemporain présenté là ait encore de beaux jours devant lui, du moins tant qu'il y aura des gens pour aller mettre leurs pieds dans ce genre de musées !

Anonyme a dit…


Cette pièce montée a un air de famille avec certaines œuvre de Nicky de Saint Phalle, qui a honoré, par exemple, avec plus de couleurs et plus de naïveté cucul, quelques places à Château-Chinon avec la protection active de Tonton. Il aimait ça, Tonton, le style chevaux de bois ripolinés !...Et d'autres lieux publics ailleurs, aussi. Cette personne est à l'honneur. Elle a la cote, elle et ses semblables. Jusqu'à quand ?
Otto.

Thérèse a dit…


« Cauchemar consumériste » ai-je lu quelque part.
Question : où vont-ils ranger tout cela car la question pose problème !

Anonyme a dit…

Salut La Grenouille,

Tilia a bien résumé le fond de ma pensée : FGI , je rajouterais GOPNI : gouffre où partent nos impôts !

J'admire aussi ton courage d'être allé là bas , je n'aurais pas tenu 5 minutes ;o) ça a du te faire un choc de passer d'Ecouen au Macval. Pour te soigner, je te conseille une cure à Jacquemart André ou à Ennery.

Etienne

charly pierre a dit…

qu'il est loin le temps ou niki de st phalle construisait une maison dans les Maures au col de Vinon,
d'accord ça avait une forme de nichon aussi, mais on ne pouvait pas la déplacer de musée en expo et c'était assez au fond des bois pour que personne n' y aiile