.

.

.

.

dimanche 16 août 2015

Château d'Ecouen (5)

La grande salle dite "des broderies de l'arsenal" tire son nom des tapisseries exposées. Celle-ci proviennent du mobilier de Sully et étaient exposées dans ses appartements de l'Arsenal à Paris. Pourquoi sont-elles exceptionnelles ? Parce-qu'au lieu d'être tissées comme il était d'usage, elles étaient brodées.




Juste à côté se trouve une pièce sombre où sont exposés des vitraux originaux d'Ecouen :




Autre pièce sombre, celle où sont exposées ces immenses plaques de cuir peint : Les cuirs de Scipion :


L'antichambre du roi est impressionnante par ses dimensions et celles des tapisseries qui l'habillent, mais le point focal est bien sûr le pavement de faïence polychrome aux armes d'Anne de Montmorency et Madeleine de Savoie qui occupe le centre de la pièce.


Exécuté à Rouen en 1542 par Masséot Abaquesne, ce carrelage pavait initialement l'ensemble du premier étage. 



Elle n'est pas belle la cheminée ?


Cet escalier en bois remplace un escalier à vis en pierre disparu à la Révolution. Il provient de la cour des comptes, alors installée au palais de l'île de la Cité à Paris. On y reconnait le chiffre du roi Henri IV.


à suivre...

3 commentaires:

Ginés González de la Bandera Romero a dit…

Bonjour.

je m'appelle Ginés,je suis espagnol et je vous ai deja écrit avant.

Je suis allé cet été à Paris. J'ai pris quelques photos que je pense que vous aimeriez regarder.

Je n'ai pas votre adresse e-mail et je vous écris depuis ici pour contacter avec vous et donc pouvoir vous envoyer les photos.

Merci d'avant.

Je comprend mieux le français que je l'écris.

je crois que cet commentaire il ne faut pas qui soit publié.

j'attends votre réponse.

JPD a dit…

Buenos dias,

Pour vous répondre, je suis obligé de publier votre commentaire sur le blog, ce que je fais !
Il y a sur le blog, dans la colonne de droite, une adresse e-mail à laquelle vous pouvez me contacter : paris.bise.art@gmail.com

Votre français est bien meilleur que mon espagnol lol !

Bien à vous
JPD

Tilia a dit…

Coup de cour pour le carrelage de Masséot Abaquesne, alors quand j'imagine un étage entier !