.

.

.

.

lundi 6 juillet 2015

L'intransigeant

L'immeuble du 100 rue Réaumur est à lui seul un résumé de la presse française :
Construit en 1924 par l'architecte Pierre Sardou (fils de Victorien) pour le journal "L'intransigeant", il sera occupé par les allemands pendant la guerre, puis deviendra le siège du tout nouveau quotidien France-Soir pendant quarante ans. Il n'est plus aujourd'hui qu'une façade masquant un ensemble de bureaux modernes.


Pendant l'occupation :

image ECPAD.FR

En 1970 :

image Dewasne Sipa
 On peut cependant observer de beaux restes si l'on lève les yeux : les chapiteaux de la façade abritent deux bas-reliefs de Henri Navarre représentant les métiers de la presse (admirez le linotypiste). Navarre avait également exécuté les verrières du journal, mais celles-ci ont disparu.



L'entrée principale a elle aussi conservé quelques beaux vestiges.
Regardez d'abord les grilles du plus pur style Art déco avec les attributs de la modernité d'alors (1924).




Voyez aussi la magnifique mosaïque portant encore le nom "L'intransigeant". Celle-ci sera recouverte d'un lino durant la période "France-Soir".



A l'intérieur de l'immeuble, rien d'intéressant si ce n'est dans un puits de lumière ce balancier évoquant sans doute les défuntes rotatives...



Dans la petite rue des forges, à l'emplacement de la cour des miracles, l'entrée annexe où jadis étaient livrés les énormes rouleaux se papier :


100 rue Réaumur, Paris II°.

6 commentaires:

charly pierre a dit…

ça vous réussit la Normandie , cet article est magnifique ,
ça me propulse à 30 , 35ans en arrière quand France soir se vendait dans la rue et à la même époque les journaux étaient imprimés dans ce quartier , on y voyait les immenses camions polonais qui remontaient la Rue Montmartre avec d'énormes rouleaux de papier
que de titres ont disparus , ( france soir , le matin)

Tilia a dit…

Bizarre coïncidence, il y a toujours de grands rouleaux devant l'entrée annexe !..

JPD a dit…

Oui, à ceci près que les rouleaux de papier pour la presse étaient beaucoup plus gros : environ deux mètres de diamètre et plusieurs tonnes !
Cf illustration là : http://french.alibaba.com/product-gs/uncoated-woodfree-printing-paper-reel-495419687.html

charly pierre a dit…

Dans la dernière photo il s'agit de rouleaux de tissus ( voir la vérité si je mens)
,mais même le Sentier souffre , le gros de la confection s'élabore en banlieue et les grossistes sont à Aubervilliers

charly pierre a dit…

j'ai oublié de vous poser une question qui est malgré tout sérieuse
pourquoi sur la ligne 1 du métro que je prends tous les jours , les messages de la RATP portant sur le traffic sont ils en français , anglais , allemand ,espagnol et italien alors que ceux mettant en garde contre les pickpockets sont en français , anglais , allemand , japonais et chinois
exit l'espagnol et l'italien , les Ibères et les transalpins sont ils considérés trop pauvres pour être victimes des malandrins ou les nippons et mandarins sont ils une cible de choix ?
il s'agit là d'un cas de discrimination

JPD a dit…

Alors, la réponse la plus précise que je puisse faire à cette ébouriffante question, c'est : "J'en sais rien !!!"