.

.

.

.

samedi 18 avril 2015

Le Bois Dormoy

Le feuilleton du bois Dormoy continue. Menacé de mort par la mairie de Paris et par les bétonneurs, ce petit poumon vert autogéré se bat de toutes ses forces.


Nous en avions déjà parlé ici : Clic !



Madame Hidalgo, le bois Dormoy vous offre ces tulipes tout juste écloses. A vous de décider si l'année prochaine, nous pourrons vous en offrir à nouveau... ou si vous préférez les bétonneurs.


2 bis cité de la Chapelle, Paris XVIII°.

Aucun commentaire: