.

.

.

.

lundi 6 avril 2015

Ancienne quincaillerie Vallerant

Au numéro 74 du boulevard Richard-Lenoir, un bel immeuble haussmannien cache un trésor.


Une fois franchi le porche où l'on peut encore lire une plaque "Serrurerie Stremler", on atteint une cour où le nom d'A. Vallerant est gravé dans la pierre. Le nom est surmonté d'une étoile, signe probable d'une appartenance à la franc-maçonnerie.


La quincaillerie Vallerant exposait déjà à la fin du XIX° siècle à l'exposition universelle d'Anvers.
Plus d'ouvriers aujourd'hui, nous sommes dans une salle d'exposition ( en parisien : showroom ) qui est utilisée pour des "événements", des tournages, des défilés de mode, etc...


Magnifique espace avec un premier niveau en mezzanine ; Notez les fines colonnes en fonte.



De l'écologie avant l'heure : éclairage et aération assurés par une verrière :




Le magnifique escalier :




Le sous-sol qui devait servir de réserve :


On voit encore les rails des wagonnets qui apportaient les marchandises :


J'allais oublier, regardez où vous mettez les pieds : ce sont des pavés en bois !
  

Ces locaux sont aujourd'hui exploités sous le nom de "Bastille design center". Il est relativement facile d'y pénétrer entre deux événements. Plus d'info sur leur site : Clic ! 

74 boulevard Richard-Lenoir, Paris XI°.

6 commentaires:

Sheily a dit…

J'étais sur place pas plus tard que jeudi (pour un événement presse). Le lieu est en effet magnifique !

Anonyme a dit…

L'acoustique de ce lieu doit être particulière car, ai-je bien vu, les pavés du sol sont en bois?
Encore un lieu surprenant, merci.Anne

charlie pierre a dit…

En regardant France 3 hier soir j'ai un endroit où vous ne manquerez pas de vous trouver en 2034 ,
il s'agit de la prochaine présentation publique de la tunique du christ à l'église st Denys d'Argenteuil
je n'ai pas encore la date exacte ,mais on a encore 19 ans pour se renseigner
si je suis encore de ce monde on s'y retrouvera
pour la prochaine éclipse c'est foutu

JPD a dit…

En 2034, désolé, je ne peux pas, j'ai piscine !
En revanche, voyons-nous-y en 2084, je n'ai rien sur mon agenda pour l'instant...

charlie pierre a dit…

5084 j'aurais 126 ans pourquoi pas
mais si Alzheimer me guette il faudra m' envoyer un bristol à l'asile

Anonyme a dit…

Alzheimer...Ne se soigne pas dans un asile ! C'est fini tt ça. On le garde chez soi, quand on peut, ou veut, ou on les installe dans une Maison de Retraite.
Otto.