.

.

.

.

samedi 28 février 2015

Le déménagement des halles

Il y a 46 ans aujourd'hui s'effectuait ce qu'on a appelé "le déménagement du siècle".  Le transfert du marché de gros des halles centrales de Paris vers Rungis dura trois jours et concerna plus de 20000 personnes, 1500 camions et des dizaines de milliers de tonnes de marchandises diverses. On dit que des milliers de rats suivirent tristement le convoi !



Pour vous replonger dans l'ambiance de l'époque, allez voir au Petit Palais la grande toile de Léon Lhermitte "Les halles" qui était entreposée dans les réserves depuis plus de cent ans. Elle vient d'être restaurée grâce au mécénat du Marché national de Rungis.


Rappelons que l'accès aux collections permanentes du Petit Palais est gratuit.


Et pour voir le déménagement proprement dit, allez voir la fresque qui se trouve à l'intérieur de l'église saint-Eustache ( Clic !  ).


Avenue Winston Churchill, Paris VIII°.

4 commentaires:

charlie pierre a dit…

il aura fallu longtemps avant de voir s'élever quelque chose à la place ,car en 1980 date des mes débuts dans la vie active dans ce coin là , je ne me souviens que d'un trou très profond avec des caves voutées
Il faut aussi rappeler que beaucoup de magasins de grossistes étaient encore présents autour du bas de la Rue Montmartre ( 1er et 2eme) avant d'être chassés par la gentrification du quartier Montorgueil il y a une vingtaine d'années
on a déplacé les halles à Rungis , fermé Manufrance ,remplacé les magasins de bouffe par des magasins de fringues,bientôt le tour de la Poste

charlie pierre a dit…

Le journal télévisé de ce soir m' a rappelé que vous aviez un autre blog , que j'ai trop tendance à négliger
Donc dans ce reportage du JT on y voit des ossements retrouvés dans une tombe collective sous un Félix Potin à Réaumur
Mes neurones ne font qu'un tour , mais bien sûr j'en ai entendu parlé dans votre deuxième blog
Les archéologues sont au travail pour savoir pourquoi autant de squelettes se trouvent à cet endroit( épidémie?)

JPD a dit…

Non, non, non, pas d'épidémie. Simplement le cimetière de l'hôpital de la Trinité, fondé au XIIe siècle et détruit à la fin du XVIIIe siècle.

charlie pierre a dit…

exact
le cimetière de la Trinité , mais l'énigme c'est l'entassement régulier et soigneux tête bêche des corps comme s'ils étaient morts tous en même temps
des analyses ADN sont en cours

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...