.

.

Commentaires

Certains d'entre vous me signalent que leurs commentaires ne sont pas publiés. Ce dysfonctionnement affectant Blogger m'oblige à aller les chercher manuellement.
Si vous ne voyez pas apparaître vos commentaires après un délai raisonnable (bah oui, on n'est pas aux pièces non plus !), merci de me le signaler à l'adresse paris.bise.art@gmail.com .

dimanche 14 septembre 2014

Aidons la Commission du vieux Paris !

Rappel des chapitres précédents : Le 13 août dernier, le Canard enchaîné révélait le complot ourdi par madame Hidalgo contre la Commission du vieux Paris ( Clic ! ). 
Dés le 26 août, un certain nombre d'amoureux de Paris décidaient de réagir et lançaient une pétition.
Au fur et à mesure des retours de vacances, des associations, de grandes voix, des particuliers, des blogueurs ont apporté leur soutien à cette action.
Aujourd'hui, près de 800 signatures expriment leur soutien à la Commission du vieux Paris et disent que le patrimoine de notre capitale mérite un défenseur.
Ne laissons pas Paris aux bétonneurs ! 

Vous aussi, signez notre pétition --->  Clic !


4 commentaires:

Jrrr a dit…

Bravo pour votre initiative!

Thérèse a dit…

J'aime bien voir ce chiffre monter...

Anonyme a dit…

Je ne comprend pas très bien : s'opposer la Commission du vieux Paris implique nécessairement que l'on veuille abandonner Paris aux bétonneuses ?

JPD a dit…

Certes non, mais l'expérience récente prouve hélas que les bétonneurs (privés comme publics) font volontiers fi du patrimoine lorsqu'il risque d'entamer l'exécution et la rentabilité de leurs projets. On a vu récemment disparaitre des immeubles faubouriens remarquables, la dernière ferme de Paris, sans compter ce qui ne se voit pas comme les carrières protégées qu'on bétonne rue de la Tombe-Issoire, etc, etc...
Et je ne parle pas ici du "petit patrimoine" qui est totalement ignoré par nos édiles.
La CVP est le SEUL rempart contre toutes ces destructions et il n'a qu'une voix consultative !
Si en plus, la mairie de Paris la baillonne et l'empêche de se saisir elle-même des dossiers qu'elle juge importants, il n'y aura plus aucun contre-pouvoir et plus aucune possibilité pour les citoyens d'intervenir.
Relisez l'article paru dans le Canard enchaîné...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...