.

.

.

.

lundi 25 août 2014

La colonne Dronne

Il y a 70 ans, la deuxième division du général Leclerc, la célèbre 2ème DB, libérait Paris.
Traversant la banlieue sud par plusieurs itinéraires et accroché par les allemands, le général Leclerc ordonne au capitaine Dronne et à ses hommes ( 3 sections = 150 hommes ) de "foncer" vers l'Hôtel-de-ville.
C'est un habitant d'Antony, Georges Chevallier, qui guidera le petit convoi à travers l'Haÿ-les-roses, Cachan et Arceuil jusqu'à la Porte d'Italie. Puis le relais sera pris par un arménien de Paris, Dikran Lorenian , qui guidera avec son triporteur la colonne par les rues du treizième de façon à éviter les barrages ennemis.
La colonne Dronne était essentiellement composée de républicains espagnols réfugiés dans les territoires français d'Afrique du nord où ils avaient rejoint l'armée française. A chaque étape, un plaque nous le rappelle.


Au départ de la porte d'Italie, le convoi s'engage sur l'avenue d'Italie, tourne à droite rue de Tolbiac, tourne à gauche rue Nationale, puis ce sera le boulevard Vincent Auriol avant de traverser la Seine.
Cinq plaques discrètes marquent encore aujourd'hui la progression de ces premiers libérateurs.
Première étape: Place Nationale ( XIII° ). Il faut bien chercher au centre de la place, au milieu de la verdure, pour voir la plaque:




Deuxième étape Place Pinel ( XIII° ). La plaque est très visible à l'entrée du square Gustave Mesureur.



Troisième étape sur le quai Henri IV, la plaque est assez basse, sur le parapet.



Etape numéro quatre : quai de l'Hôtel-de-ville où la plaque est apposée en hauteur sur le mur d'une annexe de l'Hôtel-de-ville, près de la rue de Brosse.



La dernière plaque est apposée sur une autre annexe de l'Hôtel-de-ville, face à celui-ci, au numéro 9 de la place du même nom.



En prime cette petite vidéo:




3 commentaires:

Anonyme a dit…

Ce sont les seules plaques ?
Il me semble en avoir vu une autre.

Anonyme a dit…

Il est sorti en librairie en 07.2011 la traduction de l'espagnol d'un livre intitulé :
La Nueve 24 Aout 1944
par Evelyn Mesquida avec préface de Jorje Samprun
au Cherche Midi.
Il s'agit précisément de l'entrée dans Paris à la tête de la 2ème DB de républicains espagnols de la 9 ème Compagnie
Otto.

JPD a dit…

Comme quoi je ne dis pas que des C... ! lol

Quant à savoir s'il existe d'autres plaques, pas à ma connaissance, mais je ne demande qu'à apprendre !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...