.

.

.

.

lundi 28 juillet 2014

La femme au bain - Square de la butte du chapeau rouge

La pose d'un feu rouge qui ne sert à rien boulevard d'Algérie a deux conséquences: elle crée une pollution contre laquelle il faudra lutter, et elle permet aux automobilistes bloqués d'admirer la "Femme au bain".


C'est au pied du square de la butte du Chapeau Rouge que cette sculpture a été installée en 1939 sur un buffet d'eau créé par l'architecte Léon Azéma.



Cette statue est connue sous trois noms: "La Femme au bain", "Eve" ou "Accueil de Paris". Cette dernière appellation vient du fait que Raymond Couvègnes sculpta cette femme nue pour orner une des portes de l'Exposition internationale des arts et techniques dans la vie moderne, plus connue comme l'Exposition universelle de 1937.



La porte Delessert de l'exposition :


Le buffet d'eau fonctionne rarement et partiellement; deux jets d'eau sur quatre sont hors service.


Dernièrement, la porte d'accès au square n'est plus ouverte. Oubli, négligence, perte des clefs ?


Je n'aurais pas pu écrire cet article sans le livre "Sur les traces des Expositions universelles" de Sylvain Ageorges, éditions Parigramme.

Rappel : Pour voir l'ensemble des envois consacrés aux expositions universelles, cliquez sur le libellé "Exposition Universelle" ci-dessous.

Boulevard d'Algérie, Paris XIX°.

Aucun commentaire: