.

.

.

.

vendredi 20 juin 2014

Exposition "Charcot, une vie à l'image" - Eglise Saint-Louis, La Pitié-Salpêtrière

"Les folles d'enfer de la Salpêtrière" accueillent les visiteurs de l'exposition "Charcot, une vie à l'image" à l'entrée de l'église Saint-Louis. Cette oeuvre créée par Mâkhi Xenakis rappelle que depuis Louis XIV jusqu'à l'arrivée de Charcot, des milliers de femmes furent enfermées à la Salpêtrière sous les motifs les plus divers et les plus fallacieux.


L'exposition occupe les trois quarts de l'église; une chapelle est laissée au culte.


La mise en scène de Philippe Pumain mêle la science et l'art et permet une lecture à deux niveaux. On peut "survoler" l'exposition et apprécier la beauté des œuvres dans cet écrin majuscule, ou si l'on a plus de temps, on peut lire, examiner, disséquer et comprendre l'étendue des travaux de Jean-Martin Charcot.





Ici, on a ménagé une ouverture pour laisser respirer la statue !




Certains travaux de malades sont bouleversants



Dans une chapelle plongée dans l’obscurité, une magnifique installation d'Ernest Pignon-Ernest: "Extases"


Cette exposition exceptionnelle se tient jusqu'au 9 juillet 2014. L'entrée en est gratuite.

Eglise Saint-Louis, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, 83 boulevard de l'hôpital, Paris XIII°.

1 commentaire:

Thérèse a dit…

Passionnant et cela me fait penser a Marinesco, eleve de Charcot qui a utilise la cinematographie pour faire avancer les etudes sur la neurologie.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...