.

.

.

.

mardi 20 mai 2014

Sauvons la Poste du Louvre

C'est bien volontiers que je relaie cette invitation pour que la Poste du Louvre ne soit pas totalement détruite. Venez nombreux !



5 commentaires:

pierre a dit…

ce sera dur
il faut savoir que La Poste est à la recherche de liquidités et que cette opération immobilière lui redonnerait du souffle
Le montage financier avec le futur statut des prochains occupants ( hôtel , crèche , services publics ) n'est pas encore finalisé ( location , vente )
le début des travaux a encore été repoussé à juillet 2015
il est le dernier bâtiment historique de La Poste , les centres de tri dits bureaux gares ont disparu en même temps que les services de tri dans les trains il y a environ 20 ans
il subsiste une centre de tri héritier du PLM
il s'agit du Charolais situé dans l'enceinte de la gare de Lyon
sur le mûr extérieur sont fixées les stèles à la mémoire des postiers résistants
Il se trouve à proximité du commissariat du 12e

Anonyme a dit…



Toujours le fric….le fric….
Et encore un hôtel.
Paris deviendra bientôt un immense hôtel.
Pas pour les pauvres, évidemment, pas non plus pour les classes moyennes car tout ce que l’on construit pour les visiteurs et les touristes est inabordable pour le français dit moyen qui ne peut pas dépenser 1/4 de son salaire mensuel pour la chambre d’une nuit.
On est à Paris en déficit d’HLM. Depuis combien de temps ?............
Si HLM veut dire habitat de merde, il vaut mieux évidemment ne pas en construire.
C’est la voie choisie, apparemment.
Pauvre population populaire parisienne qui a bâti grâce à sa vigueur, son imagination, et sa volonté une très large part de la notoriété de sa ville !....
A lui la grande ceinture banlieusarde parisienne, dans les cages à lapins, le RER quand ça marche ou quand ça passe pas trop loin, et surtout, qu’il la ferme !
Paris ne lui appartient plus.
Otto.


JPD a dit…

Que la Poste cherche à valoriser son patrimoine, c'est bien naturel.
Ce qui est contestable en revanche, c'est le choix qui a été fait d'un projet qui se résume à du "façadisme", et ne tient aucun compte du patrimoine existant.
Plutôt que ce projet de Dominique Perrault (BNF), pourquoi ne pas avoir opté pour le projet d' Anne Demians ?

pierre a dit…

cher JPD
tout est dit dans votre parenthèse ( BNF)
Perrault est à la mode et branché , c'est le principal pour certains

Thérèse a dit…

Merci pour cette nouvelle si bien relayee.