.

.

.

.

lundi 19 mai 2014

Cour industrielle rue Sedaine

Le quartier Bastille-Popincourt a vu ses commerces monopolisés par les asiatiques grossistes en vêtements. Il est plus facile d'y trouver une robe de soirée qu'une baguette !


De grands porches ouvrent sur d'anciennes cours industrielles qui n'ont pas toutes été détruites par les bétonneurs.


Regardez ce grand bâtiment : Sur quatre niveaux, s'y côtoyaient ébénistes, encadreurs, restaurateurs de meubles, graveurs sur bois, ornemanistes, marqueteurs, tourneurs, sculpteurs, doreurs, peintres, bref tout le monde de l'ameublement... avant Ikea.



Les ateliers sont désormais occupés par le secteur tertiaire où le seul outil est l'ordinateur... c'est moins bruyant.


L'extrémité de notre passage vient buter sur les immeubles de la rue de la Roquette.



Plus de voitures à bras ! La longue allée pavée est partagée entre les scooters et les plantes.


Un magnifique hangar en fonte qui doit être contemporain de Baltard:


28 rue Sedaine, Paris XI°.

2 commentaires:

Le Gall : Décrypter Le Système Pyramidall a dit…

La fin d'un règne !

Syion a dit…

Ahhhh ça donne envie de découvrir ce lieu !!!