.

.

mercredi 19 mars 2014

Cercle des Ouvriers Maçons et Tailleurs de Pierre

Fondée en 1867, la Société du Cercle des Ouvriers Maçons et Tailleurs de Pierre avait pour objet "l'instruction morale et technique de ses adhérents". Ce Cercle proposait aux Maçons des salles de réunion, des cours professionnels, une bibliothèque, et des "distractions honnêtes".




Cet immeuble édifié en 1877 porte sur sa façade tous les symboles des professions dites nobles.


Si vous avez la chance d'y être invité (digicode incorruptible), vous découvrirez dans le vestibule cette plaque:


Lors du creusement des fondations, on se heurta à la base d'une tour de l'enceinte de Philippe Auguste qui avait été en grande partie détruite.


Dans la cour, sur un petit autel, une plaque nous rappelle la présence des remparts:   




"Vestiges d'une tour et du mur trouvés rue des Chantiers n° VII en construisant le Cercle des Maçons. Mars 1877".


  Sur cette carte ancienne, on voit (en rouge) les restes du mur longeant la rue des fossés St-Bernard (les fossés du rempart). On y apprend aussi l'origine du nom de la rue : on y trouvait des chantiers de bois flottés (arrivant à Paris par la Seine en flottant).


Sur cette capture d'écran Google maps, on retrouve dans le bâti actuel l'empreinte de la muraille (en rouge).

Je tiens à remercier chaleureusement Marc S. pour ses photographies; depuis cinq ans, je n'avais jamais eu l'opportunité d'entrer dans ces lieux !

7 rue des chantiers, Paris V°.

4 commentaires:

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

Y'a t-il un lien entre cette adresse et l'énorme statue qui surplombe Rio (au Brasil)? La personne qui m'a fait entrer m'a dit que cette statue a été créé ici, sans être sûr.
Aloni.

JPD a dit…

A ma connaissance, la statue du Christ du Corcovado a été conçue par le français Paul Landowski. Un autre français - Albert Caquot - œuvra à la structure en béton.
J'ignore si l'un des deux avait un lien quelconque avec le Cercle... Si quelqu'un sait...

Jerome Franz a dit…

J'ai été contacté par Isabel Noronha, descendante directe de Heitor da Silva Costa qui est l'auteur, (intégralement), de la Statue du "Cristo Redemptor", érigée en 1931, sur le sommet du Corcovado à Rio de Janeiro.
Isabel a réuni les documents de son arrière Grand-père concernant cette énorme aventure et a fait deux filmes qui ont été montrés à Paris, l'année du Brésil en France (1985).
Dans les notes de son aïeul, elle a trouvé une référence à la recherche qu'il a entrepris, durant son long séjour à Paris, d'un espace qui lui permettrait d'étaler ses plans pour les avoir à portée de l’œil simultanément. Après des recherches infructueuses, il rencontra "Le Père d'Armaillacq", qui le conduisit au 7 rue des Chantiers, au "Cercle des Ouvriers Maçons et Tailleurs de Pierre". C'est dans ce local, qu'il décrit comme immense qu'il déploya les kilomètres de plans.
Bel m'a contacté, (me sachant lié à la Franc Maçonnerie), pour découvrir la meilleure façon d'entrer dans cet espace et la salle, si elle existe encore. Ceci pour y filmer une scène pour son prochain filme, toujours concernant "la Statue du Rédempteur de Rio". Isabel sera à Paris en février 2018 et demande "Le sésame" de cette salle. Si quelqu'un sait, elle sera heureuse et bouclera ses recherches, qui durent depuis plus de 15 ans ans.
La statue a été conçue, dessinée, calculée par Heitor da Silva Costa (avec les connaissances précises d'Albert Caquot et la collaboration de Paul Landowski, pour la tête et les mains de la Statue). Heitor a dirigé TOUTES les étapes, depuis le projet jusqu’à l'inauguration.
Jérôme Franz Chardronnet - Votre Guide à Rio jeromefranz@gmail.com tel : +5521-99921-5248

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...