.

.

.

.

lundi 4 novembre 2013

Le Lycée Charlemagne - Ancienne maison professe des Jésuites

Le lycée Charlemagne est installé dans l'ancienne "Maison professe" (= abbaye) des jésuites.
Après la Révolution, cette maison abrite d'abord une des "Ecoles Centrales" crées par Lakanal.
En 1802, Napoléon Bonaparte crée les lycées, un par département et quatre à Paris : le lycée Napoléon (actuellement Henri IV), le lycée Bonaparte (actuellement Condorcet), le lycée Impérial (actuellement Louis-le-Grand) et le lycée Charlemagne (qui a conservé son nom).

L'entrée rue Charlemagne avec à l'arrière-plan l'église Saint-Paul Saint-Louis.


Cette ruelle privée aboutit rue Saint-Antoine:


Saluez, s'il-vous-plait, Silène et Dionysos:


Le bâtiment principal a conservé de beaux restes, dont le magnifique escalier d'honneur...


Arrivés au sommet, nous nous apercevons que ce que nous prenions pour un dôme est en fait un trompe-l’œil réalisé par le peintre Giovanni Gherardini : L'apothéose se Saint-Louis.


Derrière cette porte hermétiquement close, le joyau que nous ne verrons pas, malheureusement : la bibliothèque des jésuites et son plafond peint par Giovanni Gherardini, actuellement en cours de rénovation.


On a vu pire comme cour de récréation...




Un souvenir de la première guerre mondiale:


L'escalier de la Congrégation (XVII° siècle) mène à l'ancienne bibliothèque du Père Lachaize (oui, celui du cimetière !).


On ne visite pas un lycée comme on visite un musée, bien sûr. Le lycée Charlemagne ouvre ses portes lors des journées du patrimoine, en septembre. Plusieurs fois dans l'année, l'association "Paris Historique" organise des visites guidées fort intéressantes.
Paris Historique ---> Clic ! 
Le site du lycée avec de nombreuses photos ---> Clic ! 

14 rue Charlemagne, Paris IV°.

1 commentaire:

Alain a dit…

Les changements de nom sont significatifs de la "dénapoléonisation". Seuls les noms de Condorcet et à la rigueur, Charlemagne, nous paraissent justifiés maintenant.