.

.

.

.

jeudi 6 juin 2013

Domaine de Ville-Evrard (4) - La ferme, la chapelle, le tramway.

Hors Paris

Avant-dernière étape de notre (longue) visite de Ville-Evrard:

Jusqu'en 1989, une ferme fonctionnait au beau milieu du domaine, le personnel étant constitué de pensionnaires.
Ville-Evrard, qui comptait alors plusieurs milliers de résidents, vivait en quasi-autarcie.



Au fond, le pigeonnier:



La chapelle est toujours debout...


... mais elle sert aujourd'hui de salle de conférence.


Les allées reliant les différents pavillons abritées de la pluie


Chaque pavillon dispose d'un préau et d'un grand jardin.


Le château d'eau dominant les cuisines centrales:


Il y avait même un tramway dont le terminus se trouvait à l'intérieur du domaine, près du bâtiment de la direction.:


Des visites guidées sont régulièrement organisées par "Seine Saint-Denis Tourisme" au prix de 6,00 €

Pour voir l'ensemble des envois consacrés à ce vaste domaine, cliquez sur le libellé "Ville-Evrard" ci-dessous.

La visite n'est pas terminée => à suivre...

EPS de Ville-Evrard, 202 avenue Jean Jaurès, Neuilly-sur-Marne (Seine Saint-Denis).

2 commentaires:

Alain a dit…

Cela parait un peu bizarre de faire d'un asile psychiatrique un lieu touristique.

JPD a dit…

Votre étonnement est légitime. Précisons cependant:

1 - Le Musée ouvert au public chaque vendredi se tient dans le bâtiment des anciens services généraux; les visiteurs ne croisent donc pas de malades.

2 - La politique psychiatrique a beaucoup évolué depuis la construction du domaine; on n'enferme plus à tours de bras comme au temps de Camille Claudel. Il y a donc beaucoup moins de résidents permanents à Ville-Evrard aujourd'hui qu'à l'époque, et les 37 hectares sont vastes. Tous les pavillons ne sont pas occupés. De plus, les visiteurs sont soigneusement encadrés de façon à ne pas interférer avec les malades.