.

.

mardi 31 juillet 2012

La Banque de France et sa Galerie Dorée, en l'Hôtel de Toulouse (ancien Hôtel de la Vrillière) - 2

Sur la vue-satellite, nous nous trouvons sous le trait rouge.

Inspirée du Palais Farnèse à Rome, cette galerie fut construite en 1640 par François Mansart pour le compte  de Louis Phélypeaux de la Vrillière, secrétaire d'état de Louis XIII, qui souhaitait une pièce pour exposer ses collections. 




Très remaniée (même reconstruite) lors du rachat de l'hôtel par le comte de Toulouse, elle prendra alors son visage définitif, fait de lambris dorés, dans un style (un peu chargé peut-être ?) balançant entre le Régence et le baroque.




Cette salle abritera le conseil de la Banque de France avant sa nationalisation en 1945. Les fameuses "deux cents familles" qui contrôlaient alors la politique monétaire de la France siégeront donc ici.





Banque de France, 1 rue la Vrillière, Paris I°.

à suivre...

lundi 30 juillet 2012

La Banque de France et sa Galerie Dorée, en l'Hôtel de Toulouse (ancien Hôtel de la Vrillière) - 1

Je vous convie aujourd'hui à une visite rare, celle de la Galerie dorée de la Banque de France.

Cette vue-satellite (empruntée à Google Maps), sur laquelle j'ai surligné quelques lieux, vous permettra de vous y retrouver.


L'entrée rue Radziwill (point jaune sur le plan) me change des digicodes; ici, c'est du sérieux ! La rue Radziwill a été déclassée après la grille; ce n'est plus une voie publique.


Immédiatement à notre droite, la défunte rue Radziwill, englobée aujourd'hui dans la Banque de France, forme un extraordinaire ensemble homogène d'immeubles du XVII° siècle (trait bleu sur le plan).

L'ancien porche de l'Hôtel de Toulouse... vu de l'intérieur.


 La façade (très remaniée) de l'Hôtel de Toulouse (trait vert sur le plan):


Une jolie fontaine (sans eau), dans une cour:


Vous voyez ici le jardin le plus secret de Paris; ne comptez pas aller vous y promener !


Montons...


Sur le palier, des tapisseries aux armes du comte de Toulouse ainsi que son portrait, mais nous n'irons pas plus loin car nous ne sommes pas invités dans les appartements privés du Gouverneur de la Banque de France, hélas... 




Cette statue de Mercure a été découverte le 21 janvier 1976 à l'occasion de travaux dans l'immeuble du 25 rue Radziwill. 
La statue du dieu du commerce à la Banque de France, quoi de plus normal ?



Banque de France, 1 rue la Vrillière, Paris I°.

à suivre...

vendredi 27 juillet 2012

Le Jeu-concours de l'été

Peut-être l'avez-vous remarqué, une nouvelle rubrique a fait sont apparition sur la partie droite du blog: le jeu-concours de l'été !

Pour être l'un des gagnants, observez bien l'image et dites-moi où elle a été prise.



Liste des lots:
Premier prix: Un café (avec sucre)
Deuxième prix: Un café (sans sucre)
Troisième prix: Un sucre (sans café)
Ces prix sont à venir retirer sur place (ma place !) 

Vous pouvez répondre en utilisant le libellé "commentaire" ci-dessous ou en écrivant à paris.bise.art at gmail.com (sans espace).

Bonne chance à tous !

jeudi 26 juillet 2012

Rue Camulogène

Et pourquoi Camulogène n'a-t-il droit qu'à une courte impasse (58 m), lui qui défendit Lutèce contre les Romains ? Et bien parce-qu'après une première victoire contre le général Labienus, ce dernier triompha en 52 avant JC et Camulogène mourra pendant la bataille.



Qu'y a-t-il au-delà des jardins ? Rien ou plutôt les voies abandonnées de la petite ceinture ferroviaire... 


Rue Camulogène, Paris XV°.

mercredi 25 juillet 2012

Cité Annibal - Puits

Pourquoi entre-t-on dans une impasse ? Je n'en sais rien ! A moins que je ne sois un peu so(u)rcier... Car à la hauteur du numéro 6, j'ai trouvé ce vieux puits mitoyen en bon état, apparemment toujours en eau.







Cité Annibal, au niveau du 85 rue de la Tombe Issoire, Paris XIV°.

mardi 24 juillet 2012

Tête de cheval au bois de Boulogne

Un grand merci à Hauteclaire qui m'a signalé la présence au coeur du bois de Boulogne de cette sculpture de Yasuo Mizui consacrée à un crack des champs de courses, Amiral.





Encore merci à Hauteclaire. Allez voir son blog !


Située près de la pointe nord du lac inférieur, au bord de l'allée Saint-Denis, à deux pas d'une buvette.

lundi 23 juillet 2012

Joueur d'orgue de barbarie

Une journée de soleil à Montmartre, une petite musique...


Vous n'entendez pas ? Regardez et écoutez la petite vidéo:


Joueur d'orgue de Barbarie rue Lepic par JPD0332

vendredi 20 juillet 2012

Cadran solaire avenue Henri Martin

A l'angle de l'avenue Henri Martin et du square Lamartine, si vous levez la tête vous verrez ce cadran solaire en état de marche !




Angle avenue Henri Martin et square Lamartine, Paris XVI°.

jeudi 19 juillet 2012

Le tombeau de Pierre Léonard Laurécisque

Ce monument funéraire est à mes yeux le plus curieux du cimetière de Montmartre. Dessiné par un architecte peu connu, Pierre Léonard Laurécisque (1797-1860), il est la seule oeuvre de celui-ci sur le territoire français; son chef d'oeuvre est le "Palais de France" à Istanbul, dont je vous propose de lire l'histoire en cliquant ici et là.







Cimetière de Montmartre, avenue Rachel, Paris XVIII°.

mercredi 18 juillet 2012

Villa Castel

Située au 16 rue du Transvaal, et mitoyenne du charmant passage Plantin, la villa Castel vous donne une idée de ce que fut le vingtième arrondissement avant l'intervention des bétonneurs furieux.





Occupez-vous du barbecue, je débouche les bouteilles !



Bordeaux, Bourgogne, Champagne ? Non, non, Belleville !



Villa Castel, 16 rue du Transvaal, Paris XX°.