.

.

mardi 31 juillet 2012

La Banque de France et sa Galerie Dorée, en l'Hôtel de Toulouse (ancien Hôtel de la Vrillière) - 2

Sur la vue-satellite, nous nous trouvons sous le trait rouge.

Inspirée du Palais Farnèse à Rome, cette galerie fut construite en 1640 par François Mansart pour le compte  de Louis Phélypeaux de la Vrillière, secrétaire d'état de Louis XIII, qui souhaitait une pièce pour exposer ses collections. 




Très remaniée (même reconstruite) lors du rachat de l'hôtel par le comte de Toulouse, elle prendra alors son visage définitif, fait de lambris dorés, dans un style (un peu chargé peut-être ?) balançant entre le Régence et le baroque.




Cette salle abritera le conseil de la Banque de France avant sa nationalisation en 1945. Les fameuses "deux cents familles" qui contrôlaient alors la politique monétaire de la France siégeront donc ici.





Banque de France, 1 rue la Vrillière, Paris I°.

à suivre...

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Si ! si ! un commentaire.
Ce luxe inconnu ou méconnu laisse pantois.
La République chausse volontiers les souliers dorés de l'Ancien Régime.
Otto.

Patrick Damiaens a dit…

What a great Gallery !