.

.

mardi 19 juin 2012

Passage Charles Albert

Près de la porte de Saint-Ouen, au milieu d'un quartier massacré par les bétonneuses municipales, le passage Charles Albert résiste et nous rappelle qu'il fut un temps où il faisait bon vivre dans ce petit coin de campagne.











Passage Charles Albert, Paris XVIII°.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

C'est un endroit plus populaire et moins pensé que la Cité des Fleurs très voisine.
Dommage quand même. Très dommage.
La fièvre bétonnière finira par ruiner les quartiers les plus vulnérables et puis d'autres.
A quand la destruction du sévère Haussmann ?
Otto.
(alors, comme ça, mon commentaire sur Louis XVIII ne vous a pas plus !?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...