.

.

jeudi 17 mai 2012

Les faïences cachées de la rue Caulaincourt

Si par chance, vous trouvez la porte du 59 rue Caulaincourt ouverte (digicode rétif), ou si comme moi vous y êtes conviés, vous ne pourrez pas manquer les quatre vastes panneaux de faïence de l'entrée.



Il n'y a pas de signature... Si quelqu'un sait...




Un grand merci à la gentille fée qui m'a autorisé à faire ces photos !


59 rue Caulaincourt, Paris XVIII°.

6 commentaires:

EC a dit…

Elles me font beaucoup penser à celles de la Brasserie Mollard ...

Doug a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
André Fantelin a dit…

Bonjour Mr Jpd,
En revoyant ces agréables céramiques, je me disais que c'était le thème classique des 4 saisons bien sur : été à la plage, printemps dans le jardin de roses, hiver les sabots dans la neige et l'automne près des grappes de raisin.
C'est une jolie découverte que vous aviez fait là.
C'est vrai qu'à l’abri des digicodes et autres vigiks il y a des richesses encore méconnues.
A.F.

Anonyme a dit…

Je pancherais pour Alexandre Sandier, décorateur qui a travaillé en collaboration avec la manufacture de Sarreguemines!

marc a dit…

En plus, si l'on poursuit, on arrive dans un charmant jardin puis au fond, une porte ouverte donne accès en surplomb à un autre jardin assez vaste auquel on accède par un escalier

JPD a dit…

Si vous en avez la possibilité, n'hésitez pas à m'inviter... Je passe chaque jour devant !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...