.

.

mercredi 31 août 2011

Eglise St-Vincent-de-Paul. Les laves émaillées de Pierre-Jules Jollivet

C'est Hittorff, l'architecte de l'église, qui commanda à Pierre-Jules Jollivet ces laves émaillées destinées à éclairer une façade plutôt austère; elles furent apposées entre 1846 et 1860.
Un véritable scandale s'ensuivit, les sujets étant trop déshabillés...




En 1861, seulement un an après leur installation, Haussmann céda aux protestations et ordonna la dépose des plaques. Pendant 150 ans, ce somptueux décor fut oublié dans des réserves de la Ville de Paris. Bravo à la Mairie de Paris qui a décidé de les ré-installer !






Si vous aimez l'oeuvre de Jollivet, allez voir sa maison: Clic !

5 rue de Belzunce, Paris X°.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Quel message intéressant de nouveau aujourd'hui !
Je suis un Hollandais passionné de Paris. Ma femme et moi, nous visitons Paris une à deux fois par an et pour "sentir" l'ambiance de la ville je visite votre blog plusieurs fois par semaine.
Par ce commentaire je voudrais vous faire savoir que j'apprécie beaucoup votre blog que j'ai déjà recommandé à plusieurs de mes amis. Quand on connaît la ville assez bien déjà, ce sont précisément les éléments "cachés" et moins connus de la ville qui sont les plus amusants et intéressants. Et c'est exactement ce que vous nous offrez souvent.
J'espère que vous allez continuer vos messages longtemps encore. Merci encore. Salutations cordiales.
Frans (de Hollande)

JPD a dit…

Votre message me va droit au coeur car il exprime très exactement la raison d'être de ce blog.
Merci mille fois pour votre fidélité !

lise a dit…

Pour en savoir plus, nous vous livrons ici un texte rédigé par Bruno Horaist, curé de la paroisse Saint-Vincent-de-Paul, mais aussi brillant historien de l'art, ayant travaillé aux Musées du Louvre et d'Orsay.
Découvrez notre article du 25 juin 2011
la veille de la repose des laves.
Bien cordialement.
Association Action Barbès
http://actionbarbes.blogspirit.com

Anonyme a dit…

Il me semble que c'est l'église qui apparaît au début de Zazie dans le métro, au moment où son tonton fait croire à Zazie que c'est Les Invalides, le Panthéon, la Madeleine!

lise a dit…

il semble que le lien vers le texte de Bruno Horaist, le père Bruno pour ses paroissiens ne fonctionne pas, le voici en clair :
http://actionbarbes.blogspirit.com/archive/2011/05/31/le-retour-des-laves-emaillees-de-saint-vincent-de-paul.html
il vous faudra copier-coller !
cordialement.