.

.

mardi 26 juillet 2011

Villa Adrienne

Dans la bruyante avenue du général Leclerc, il y a un havre de paix qui se cache derrière de fortes grilles (souvent fermées), c'est la villa Adrienne, nommée d'après le prénom de la propriétaire qui la fit lotir à la fin du XIX° siècle. Sur trois côtés, des immeubles calmes, et un côté bordé par de somptueuses villas. Les gens se connaissent, se parlent, la vie quoi !








Villa Adrienne (voie privée), 19 avenue du général Leclerc, Paris XIV°.

2 commentaires:

Le Gall : Décrypter Le Système Pyramidall a dit…

Joli mais jardin peu entretenu... ils n ont pas la main verte a Paris...

V. a dit…

Je me suis faite éconduire de cette villa (d'où je sortais d'ailleurs) que je connais depuis plus de 30 ans par un propriétaire d'une méchanceté que je pensais d'un autre age, incapable de se figurer que j'ai pu profiter de la porte ouverte pour venir faire le tour du jardin pour la beauté du lieu. Il m'a tout simplement traité de voleuse et sa fille (qui était gratinée aussi) m'a soupçonné d'avoir tripatouillé le digicode pour m'introduire frauduleusement. Ces deux affreux ont immédiatement défiguré la villa et à mes yeux, elle n'est plus que le refuge de ces deux grincheux haineux et racornis.