.

.

lundi 16 mai 2011

Les têtes de lion de la rue Titon.

Derrière un long immeuble plutôt banal et ses trois porches, se cachent trois cours industrielles de la fin du XIX° siècle. La plupart des ateliers ont disparu et l'ambiance est désormais plutôt bobo. On remarquera les étranges renforts métalliques à tête de lion qui fixent la charpente en bois.





















































11, 13, 15, rue Titon, Paris XI°.


3 commentaires:

Tilia a dit…

Belle découverte ! mais ces ferronneries me paraissent plus décoratives qu'utilitaires, non ? en avez-vous déjà vu de similaires ailleurs ?

Quoi qu'il en soit, je les trouvent bigrement intéressantes.

JPD a dit…

C'est aussi ce que j'ai pensé, mais sachant qu'il s'agissait se simples ateliers, je pencherais plutôt pour un aspect utilitaire et néanmoins décoratif... en fait, je n'en sais rien ! lol

Tilia a dit…

La ressemblance avec un heurtoir est cependant... frappante ;-)