.

.

jeudi 28 avril 2011

Enceinte de Philippe Auguste - Rue Descartes (1)

Coincée entre deux restaurants pour touristes, une porte verte, rarement ouverte... Si par chance vous pouvez entrer, parcourez ce couloir jusqu'au bout, après le coude, vous verrez des boîtes à lettres. Mais regardez surtout le mur sur lequel elle sont fixées... vous l'avez reconnu ? Mais oui, revoilà notre mur d'enceinte !























































Au bout de ce long corridor, il y a une grille fermée elle aussi par un digicode; on voit un escalier... Où mène-t-il ? Suspense !

.

à suivre...

.

47 rue Descartes, Paris V°.

4 commentaires:

beatrice De a dit…

Génial le mur d'enceinte, génial les maisons à colombins que je n'ai jamais rencontré dans Paris.
GéNIAL VOTRE BLOG que je découvre grâce à Thérèse.

C'est la première fois que je m'abonne sans... réflexion !
Un petit bonjour matinal de Lausanne, en Suisse Romande.

JPD a dit…

Merci pour votre commentaire
qui va ensoleiller mon dimanche !

Anonyme a dit…

Merci infiniment pour tous ces articles sur le mur d'enceinte de Philippe Auguste, toujours visible & conservé en divers lieux parisiens !

centaure urbain a dit…

Euh, Béatrice : "des maisons à colombage" ! Un colombin, c'est (comment dire ?) autre chose de bien moins poétique, mmm'voyez ?