.

.

jeudi 3 février 2011

Louvois aux Invalides

Placez-vous dans la cour d'honneur des Invalides, face à l'aile est (la statue de Napoléon est donc à votre droite). Regardez les trophées d'armes qui couronnent le bâtiment; comptez six en partant de la droite. Que voyez-vous ? Un loup au regard fixe... Le loup voit !
C'est en effet Louvois, ministre de la guerre de Louis XIV, qui veilla durant des années sur la construction des Invalides. Plein d'esprit, il a signé son oeuvre d'un rébus !




Ceci est à rapprocher d'une autre illustre signature en forme de rébus.










Cour d'honneur des Invalides, Paris VII°.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

J'ai découvert cette anecdote dans le livre de Lorànt Deutsch. Félicitation à l'humour de l'architecte et félicitation au travail passionnant de Lorànt Deutsch.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...