.

.

mardi 14 décembre 2010

Chapour Bakhtiar

Après avoir été étudiant à la Sorbonne, ce démocrate profondément humain sera toujours opposé à toute forme de totalitarisme. Volontaire des brigades internationales contre les franquistes en Espagne, il rejoindra l'armée française pour se battre contre le nazisme.
Dernier premier ministre du Shah d'Iran, il luttera désespérément pour que l'obscurantisme des mollahs ne ruine pas son pays.
Exilé à Paris depuis 1979, il sera assassiné en 1991 par des agents iraniens.
Sa tombe est toujours fleurie.



Cimetière du Montparnasse, Paris XIV°.

2 commentaires:

Chahpour a dit…

Merci pour cet hommage sur votre page internet à ce Persan francophile au destin si tragique.

Chahpour, exilé perse, 78 ans, Paris

terrardente a dit…

Je vous fais mes compliments pour votre connaissance si étendue et plurielle de Paris. Merci de m'avoir appris ces aspects de la biographie de qui ne fut pas qu'un homme politique iranien, victime de la vengeance du régime des mollahs.